Chroniques des années d’amour et d’imposture

Christophe Fourvel

18.00 

Frais d’envoi offerts jusqu’au 10 mai.

Chroniques des années d’amour et d’imposture est un livre gigogne : un roman où un homme écrit un roman, où la narration aime à brouiller les pistes et s’amuse à tresser de perpétuelles digressions. Tout à la fois roman familial, roman d’espionnage, hommage aux séries télévisées d’un autre temps (celui d’Amicalement vôtre ou de Mannix), ces Chroniques ne se laissent jamais enfermer dans un genre ou un registre.

De désabusements sentimentaux en désillusions politiques, les personnages de Christophe Fourvel avancent le long de lignes mouvantes où l’humour et la recherche de l’amour servent de boussole. Et s’il n’est pas vraiment possible ou souhaitable de résumer ce livre, c’est justement parce que les bons romans ne peuvent pas simplement se réduire à l’histoire qu’ils racontent.

Éric Pessan

Christophe Fourvel est né en 1965 à Marseille. Il vit dans le Doubs. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres publiés notamment aux éditions La Dragonne, L’Escampette et La Fosse aux Ours : Derniers Paysages avant traversée (1999), Dumky (2000), Anything for John (2005), Montevideo, Henri Calet et moi (2006), Portraits de femmes magnifiques (2008), Bushi no nasake, La Tendresse du guerrier (2011)… Son écriture, sensible, précise et parfois mélancolique porte un regard attentif au monde, s’efforce de toucher la vie au plus près. En 2011, il publie La Dernière fois où j’ai eu un corps qui offre le récit intense d’une femme albanaise prise dans les réseaux mafieux et envoyée sur les trottoirs français. En 2014, il obtient le prix Marcel Aymé pour son roman Le Mal que l’on se fait.

LIRE UN EXTRAIT

+ Infos pratiques

Mise en vente : Mai 2019
Prix public : 18 €
Isbn : 978-2-918932-63-5
Format (L x H) : 120 x 180 mm
Genre : Littérature
Editeur : Médiapop éditions
Nombre de pages : 464
Diffusion : CED / Distribution : BLDD

Catégorie :