Jardins du Riesthal

Anne Immelé
+ édition limitée
Frais d'envoi offerts jusqu'au 21 octobre

30.00 130.00 

Textes Jean-Christophe Bailly et Corinne Maury

FR
« Cette série témoigne de l’histoire d’un site réunissant des jardins familiaux (auparavant appelés jardins ouvriers) et tout particulièrement de la parcelle n° 100 dont je m’occupe avec ma famille et des amis. Les photos documentent l’évolution de la nature sur le site, elles revêtent une dimension sensorielle liée au temps des étés et des jeux d’enfants. Ainsi la série relate le temps de l’enfance dans les jardins, considérés comme une sorte de paradis perdu.
La relation au jardin rend visible notre rapport au monde vivant. De nombreux jardiniers tentent d’avoir une maitrise parfaite de leur culture, protégeant leurs légumes de toutes les maladies, cherchant la productivité. Pour notre part, dans l’aventure collective de la parcelle numéro 100, nous avons laissé la nature agir, déborder dans un jardin en mouvement, en constante re-configuration grâce aux plantes vagabondes si bénéfiques aux insectes (comme la bourrache, nigel, roquette sauvage, orties…), nous avons laissé les plantes dites sauvages cohabiter avec les plantes cultivées.
La dimension écologique d’un tel projet est primordiale. Le plaisir du temps passé dans ces jardins est le meilleur moyen de transmettre des gestes de culture, de rapport à la terre aux générations futures. » Anne Immelé

« La fonction d’abri ou de repli du jardin ouvrier est ici portée à son comble, mais comme au sein d’une glissade qui nous permettrait à chaque fois de soupeser la quantité d’évasion induite par les choses. Des feuilles de figuier au dessus d’une herbe haute où le soleil forme une tache claire, une fumée qui monte dans le jardin d’à côté, une parcelle où des voiles protecteurs retenus par des planches forment une sorte de jardin zen involontaire, des broussailles, quantité de broussailles, de provisoires bouquets, d’éphémères natures mortes, tout le temps répandu… » Jean-Christophe Bailly

Photographe, curatrice et docteur en art, Anne Immelé vit et travaille à Mulhouse. Ses photographies interrogent notre rapport au territoire dans ses multiples dimensions : géographique, humaine, sociale mais aussi mémorielle et poétique. Elle est l’auteur de plusieurs livres, dont WIR avec le philosophe Jean-Luc Nancy aux éditions Filigrane, ou Oublie Oublie, paru chez Médiapop en 2021. Son travail photographique est régulièrement exposé. Professeure à la HEAR, Haute école des arts du Rhin, elle co-fonde en 2013 la BPM – Biennale de la photographie de Mulhouse, dont elle assure la direction artistique et le commissariat de certaines expositions.

ENG
This photographic series is about community gardens and the land parcel I take care of with my family and friends, it document the evolution of nature in our garden but also capture the way in which other people organise life on their plot. Each garden has its own relationship with the living world. Many attempt perfect control over cultivation, protecting vegetables from disease and seeking utmost productivity. In the collective adventure that is our community garden, we let nature become a moving garden welcoming wandering plants so beneficial to insects. There are photographs of childhood games and summers in the gardens. The pleasure of time spent here transmits knowledge of plants and attentive care for all life sustaining species.

+ Infos pratiques

Mise en vente : 21 octobre 2022
Prix public : 30 €
Isbn : 978-2-491436-59-9
Format (L x H) : 200 x 230 mm
Genre : Photographie (Beau livre)
Editeur : Médiapop éditions
Nombre de pages : 128 + Un tiré à part
Diffusion : CED / Distribution : BLDD

UGS : ND Catégorie :

Informations complémentaires

Éditions

Édition limitée, Simple